Tout ce qu’il faut savoir sur les titres-restaurant

Tout ce qu’il faut savoir sur les titres restaurant

Par Maïté Bouhali | Rédactrice

Avantage social préféré des Français, le titre-restaurant a transformé la vie de nombreux salariés en augmentant leur pouvoir d’achat. Mais est-ce aussi un atout pour les entreprises ?


Un titre-restaurant est un moyen de paiement mis à disposition des salariés par leur employeur, permettant soit de prendre un repas en dehors des locaux de l’entreprise, soit d’acheter des aliments directement consommables.

Ce dispositif a su traverser le temps : le format papier, de la forme d’un ticket, laisse petit à petit sa place à des formats plus modernes tels que la carte à puce ou l’application sur smartphone. Il plaît ainsi toujours au plus grand nombre !

Qui sont les principaux acteurs du marché ? Quel est le prix d’un ticket restaurant ? Quels sont les avantages, les obligations et les règles à suivre ? Vous découvrirez ici ce qui fait de ce service un avantage si populaire.

Déjeuner avec les tickets restaurant

Plébiscité par les entreprises, le titre-restaurant permet aux salariés de déjeuner au restaurant et d’acheter de la nourriture directement consommable.


En 2019, plus de 2 500 personnes nous ont fait confiance pour trouver un fournisseur adapté à leurs besoins. Alors, pourquoi pas vous ? DEMANDER DES DEVIS

Les acteurs des tickets restaurant

Les entreprises

Les employeurs fournissent les titres-restaurant à leurs employés. Ils doivent les financer à hauteur de 50 à 60 % et c'est l'employeur qui décide du montant du titre. L'entreprise peut bénéficier d’exonérations de charges sur la somme déboursée. Tout ce qu’il faut savoir sur ces avantageuses exonérations se trouve ici.

Les salariés

Les salariés peuvent utiliser leurs titres-restaurant pour payer leur addition dans un restaurant ou un café, ou encore pour acheter de la nourriture directement consommable dans un magasin d'alimentation.

Un seul titre est normalement utilisable par achat, mais en pratique les commerçants tolèrent jusqu'à deux titres. Ils ne donnent droit à aucun rendu de monnaie.

Les émetteurs

Les sociétés émettrices sont spécialisées dans la vente de titres-restaurant. Elles sont les interlocutrices à la fois des employeurs à qui elles vendent les tickets, mais aussi des restaurateurs à qui elles remboursent la valeur des titres-restaurant.

Il existe aujourd’hui sept sociétés émettrices de titres-restaurant : Edenred avec le Ticket Restaurant, de Sodexo avec le Pass Restaurant, Natixis Payments avec Apetiz, Up avec UpDéjeuner, Lunchr, Resto Flash et Wedoofood.

Les sociétés émettrices de titres-restaurant :

  • Edenred avec le Ticket Restaurant
  • Sodexo avec le Pass Restaurant
  • Natixis Payments avec Apetiz
  • Up avec UpDéjeuner
  • Lunchr
  • Resto Flash
  • Wedoofood

Les restaurateurs

Les restaurateurs et commerçants de l’agroalimentaire acceptent les titres-restaurant en échange de nourriture directement consommable, dans la limite de deux tickets par transaction. La loi leur interdit de rendre la monnaie sur les titres utilisés. Pour récupérer la valeur faciale des titres-restaurant, ils s'adressent aux sociétés émettrices des titres.

Le prix des tickets restaurant en 2020

Il n'y a pas de valeur minimale ou maximale. Sachez aussi que c'est toujours l'employeur qui décide de la valeur.

L’employeur bénéficie d’une exonération de charges sur sa participation, à hauteur de 5,55 € maximum en 2020. S’il veut pouvoir en bénéficier et que sa participation s'élève à 50nbsp;% du titre, sa valeur ne doit pas excéder 11,10 €.

S’il prend en charge 60 % du titre, celui-ci ne devra pas excéder 9,25 €.

L’employeur peut décider de fournir des tickets d'une valeur faciale supérieure, mais il devra alors payer des charges sur sa participation. Ce n’est donc pas forcément la plus avantageuse des solutions. De plus, une valeur plus élevée risque de pénaliser les salariés au quotidien. Ils ne pourront pas utiliser leurs titres pour des montants inférieurs.

Ainsi, il est essentiel, pour choisir le montant d'un titre-restaurant, de se poser les bonnes questions :

  • Quel est le niveau de vie de la ville et du quartier où se situe l’entreprise ?
  • Quel est le coût moyen d'un repas dans les environs ?

Dans vos calculs, n’oubliez pas de prendre en compte les frais de gestion. Certaines sociétés émettrices vous factureront 1 à 2 % de frais sur la valeur totale de votre commande.

Le fonctionnement des tickets restaurant

Combien de titres restaurants sont autorisés ?

Il existe des règles d'attribution à respecter. Il est donc interdit d'attribuer un nombre aléatoire de titres à vos employés.

La règle est simple, chaque jour ouvré travaillé donne droit à un titre-restaurant par salarié. Travaillant à temps plein 5 jours par semaine, un salarié peut disposer de 5 tickets restaurant par semaine. Si le salarié prend des vacances, vous devrez retirer le nombre de tickets du carnet correspondant au total de ses jours de congés.

Quels salariés ont droit aux tickets restaurant ?

Tous les salariés d’une entreprise ont droit à des titres-restaurant, que leur contrat soit un CDD ou un CDI et qu’ils travaillent à temps plein ou non.

Les intérimaires et les stagiaires sont aussi inclus dans le dispositif.

La seule condition est qu’une pause déjeuner soit prévue dans leur contrat et leur planning. Ainsi, si votre stagiaire ne travaille que de 8h à 11h, il ne sera pas éligible aux titres-restaurant. Mais s’il travaille entre 10h et 18h et que vous avez choisi de faire bénéficier votre personnel de cet avantage, il pourra en profiter.

Utiliser les tickets restaurant au déjeunerCette solution fiscalement avantageuse permet de satisfaire tous les palais et tous les budgets.


Les avantages des tickets restaurant

Les exonérations de charges

Nous en avons déjà parlé plus haut, l’État donne un sacré coup de pouce aux entreprises optant pour les titres-restaurant.

Il s’agit d’un bel avantage pour de nombreuses entreprises pour lesquelles toutes les économies sont forcément bonnes à prendre. Contrairement à une prime déjeuner, sur laquelle vous devrez payer des charges et qui sera imposable, le titre-restaurant est 100 % exempt de charges.

L’augmentation du pouvoir d’achat

Améliorant la qualité de vie de vos salariés, ce dispositif aura un impact sur leur productivité, leur motivation et leur bonheur au travail. Autre avantage de taille, les titres-restaurant sont non-imposables. Et qui dit collaborateur heureux dit collaborateur loyal !

Selon la Commission Nationale des Titres Restaurant (CNTR), « les titres-restaurant constituent une augmentation du pouvoir d’achat ».

La valorisation de votre entreprise

Il est parfois très coûteux de mettre en place des avantages collaborateurs et de chouchouter ses salariés. En tant qu’employeur, rivaliser avec d’autres sociétés au budget plus large et offrant une multitude d’avantages à leur personnel peut s’avérer difficile, voire impossible.

Mais les titres-restaurant sont un moyen peu coûteux de valoriser votre entreprise. C’est un atout décisif à mettre en avant lorsque vous recruterez de nouveaux collaborateurs.

Une solution peu coûteuse

Vous n’êtes toujours pas convaincu de l’utilité des titres-restaurant ? Ce dernier argument devrait vous convaincre : En faire profiter à vos salariés vous coûtera sûrement bien moins cher que de créer une cantine et de l’entretenir. 

Même si la loi oblige les entreprises de plus de 25 salariés à leur fournir un lieu de restauration, de nombreuses entreprises optent pour ce dispositif. Pour comprendre pourquoi, nous avons comparé, pour vous, les différentes solutions de restauration à la disposition des entreprises en 2020.

RéfectoireRestaurant d’entrepriseCantine partagéeRestaurant d’entreprise gérée par une société de restauration Tickets restaurant

Définition

Salle de restauration dotée d'équipements pour garder et réchauffer la nourriture achetée par les salariésRestaurant au sein de l’entreprise proposant des repas faits sur place à une partie ou la totalité des salariésRestaurant indépendant, accueillant les salariés de plusieurs entreprises différentes

Restaurant au sein de l’entreprise proposant des repas élaborés par une société tierce dans d’autres locaux à une partie ou la totalité des salariés

Carnet de tickets, application ou carte permettant au salarié de financer tout ou une partie de son repas
Investissement initial€ €€€€€€€€€

€€€

0
Coût de fonctionnement

€€

€€€€€€

€€€€

Détails

Local

Équipement

Énergie

Local

Cuisine professionnelle

Personnel qualifié

Énergie

Frais d’entrée

Local

Équipement

Personnel

Énergie

1 à 2% de frais sur le total de la commande
Prise en charge des repasPas de prise en chargePartielle ou totalePartielle ou totale

Partielle ou totale

À hauteur de 50 à 60 %
RésiliationSimpleSimpleDifficile, selon termes du contrat renouvelé annuellement le plus souvent

Difficile, selon termes du contrat renouvelé annuellement le plus souvent

Simple, le contrat est résiliable avec un préavis à respecter

Permettant aux salariés de reprendre le contrôle sur leur pause déjeuner, les titres-restaurant leur permet de déjeuner dans les locaux de l’entreprise comme à l’extérieur… s’adaptant à chaque envie et à chaque régime alimentaire. Ainsi, sans investissement de départ exigé, des frais extrêmement bas et peu d’obligations, c’est une solution satisfaisant à la fois patrons et salariés.

Les obligations liées aux tickets restaurant

Vous êtes à la tête d’une entreprise et cette solution vous intéresse ? Attention, qui dit avantages dit aussi obligations et une personne avertie en vaut deux !

Jetez un coup d’œil aux trois obligations qu’un employeur distribuant des titres-restaurant doit respecter :

  • Une attribution de manière égalitaire : l'employeur se doit de distribuer des titres-restaurant de manière égale à tous ses employés.
  • Un dispositif uniquement pour les employés : être lié à l'entreprise par un contrat est une condition essentielle pour recevoir des titres-restaurant.
  • Un seul titre par jour : seuls les jours de présence effective donnent droit à un ticket restaurant.
Économisez du temps et de l’argent en comparant les meilleurs fournisseurs de titres-restaurant ! RECEVOIR DES DEVIS

Les règles d’utilisation

L’employeur n’est pas le seul à devoir respecter les consignes. C’est la même chose pour les salariés !

Voici les différentes règles régissant l’usage des titres-restaurant :

  • La période de validité : Valide pour l’année en cours, un titre-restaurant ne périme en général qu’au 28 ou 29 février de l’année suivante. Vos titres sont bientôt périmés ? Pas de panique, votre employeur peut les échanger contre d’autres valides jusqu’à 15 jours après leur date de péremption.
  • Deux tickets maximum : Vous ne pourrez pas utiliser plus de deux tickets pour régler le même repas.
  • Un avantage personnel : Un titre restaurant ne peut être utilisé que par la personne dont le nom figure sur le ticket.
  • Des choix réduits : L'employé ne peut payer qu'un restaurateur ou bien des produits alimentaires immédiatement consommables.

Vous l’avez compris, que ce soit sous forme de carnet de tickets, de carte ou d'application, les titres-restaurant sont une aubaine pour les entreprises et les salariés, un vrai combo gagnant-gagnant ! Si vous partagez cet avis, vous vous demandez peut-être quel type d’entreprise peut les adopter. La vôtre est-elle concernée ? Nous vous expliquons tout ici.

Les tickets restaurant : FAQ

Combien de ticket restaurant dois-je donner à chaque salarié ?

Chaque jour travaillé donne droit à un ticket restaurant par salarié travaillant à temps plein cinq jours par semaine. Le salarié bénéficiera donc de 5 titres restaurant par semaine.

Quelle est la valeur minimale d’un ticket restaurant ?

Il n’existe ni valeur minimale ni valeur maximale. En tant qu’employeur, vous décidez de la valeur du ticket restaurant mis à la disposition de votre personnel.

Où sont valables les tickets restaurant ?

Les tickets restaurant peuvent être utilisés dans plus de 220 000 points de vente et de restauration. Certains titres peuvent même être utilisés auprès de plateformes de livraison telles que Deliveroo et Uber Eats.

En tant que salarié, puis-je refuser les tickets restaurant ?

Un salarié a le droit de refuser les tickets restaurant. Pour cela, il doit adresser un courrier à son employeur officialisant le refus. Il n’est pas obligé d’en expliquer le motif.

En savoir plus

Nous sommes là pour vous simplifier la vie. Notre mission est de vous informer et de vous faire économiser du temps, mais aussi de l'argent. C'est pourquoi nous avons créé une procédure pour recevoir des titres-restaurant qui vous expliquera en détail comment acheter des tickets restaurant.

Lire à présent